Les Prestations familiales

Les Prestations familiales

Les Prestations familiales

La base mensuelle de calcul des allocations familiales ou BMAF est fixée par décret. La loi de financement de la sécurité sociale de 2012 a stipulé que la revalorisation des prestations familiales se fait le 1er avril de chaque année. Ainsi, certaines allocations familiales sont modifiées le 1er avril 2014. Si certaines aides sont gelées, d’autres ménages constatent une baisse de leur allocation. Les prestations familiales sont des allocations disponibles en différentes catégories. Ces aides sociales secourent les familles qui rencontrent des difficultés financières à subvenir à certains besoins élémentaires. Les informations ci-dessous concernent l’état des prestations familiales applicables à partir du 1er avril 2014.

Les allocations familiales

Ces prestations versées sans condition de ressources sont accordées à partir du 2e enfant. Le montant mensuel perçu des allocations familiales des familles ayant 2 enfants à charge est de 129,99 euros. Les familles de 3 enfants bénéficient de 296,53 € et 166,55 € d’allocation familiale pour chaque enfant supplémentaire.

Le complément familial

Cette prestation sociale est accordée sous conditions de ressources aux familles composées d’au moins 3 enfants âgés de 3 ans et plus. Le montant de base de cette aide est de 169,19 € tandis que le montant mensuel majoré atteint jusqu’à 186,13 €.

L’allocation de soutien familial (ASF)

Pour bénéficier de cette allocation sociale, le bénéficiaire doit avoir au moins un enfant à charge. Le parent qui vit et élève seul son enfant ou la personne ou le couple qui s’occupe d’un orphelin perçoit tous les mois 127,96 € à taux plein. 95,99 € pour ceux qui perçoivent l’ASF à taux partiel.

L’allocation d’éducation de l’enfant handicapé

Cette aide sociale accordée exclusivement aux parents qui élèvent un enfant handicapé s’obtient sans condition de revenus. Si le montant mensuel de base de la prestation est de 129,99 €, la valeur de l’allocation peut augmenter considérablement en fonction de la catégorie du complément ainsi que le fait que le parent chargé de l’éducation de l’enfant vit seul ou non. Ainsi, l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé du complément 1re catégorie est de 264,04 € majorés 52,81 € pour le parent isolé alors que le complément 6e catégorie s’élève à 1103,08 € majoré de 434,64 € pour les parents isolés.

Prestations d’accueil du jeune enfant (PAJE)

Cette allocation familiale est composée de plusieurs prestations dont :

  • Prime de naissance
  • Prime d’adoption
  • Allocation de base
  • Complément de libre choix d’activité
  • Complément optionnel de libre choix d’activité (COLCA)
  • Complément de libre choix du mode de garde

D’autres prestations familiales disponibles en France

Il existe d’autres allocations soumises à condition de ressources. Ces aides sociales obtenues sous certaines conditions sont l’ARS ou allocation de rentrée scolaire et la prime de déménagement. L’ARS concerne les parents à faibles revenus qui ont des difficultés à subvenir aux dépenses scolaires de leurs enfants. Quant à la prime de déménagement, dont le montant est limité à 974,90 € et versé en une fois est réservée aux familles qui déménagent et qui ont au moins 3 enfants. Le changement de maison doit s’effectuer entre le premier jour du mois civil suivant le 3e mois de grossesse ou le dernier jour du mois civil qui précède la 2e année de son 3e enfant ou des suivants.

Si les conditions de ressources et les montants des prestations familiales évoluent le 1er avril 2015, le principe de ces allocations ne devrait pas subir de modification.