Tout savoir sur les agios et endettements

Tout savoir sur les agios et endettementDe manière générale, un compte bancaire doit toujours être créditeur. Un compte courant à découvert signifie que le compte est en situation débitrice. Les agios sont des frais perçus par la banque lors d’un découvert.

Agios, définition

Les agios bancaires représentent l’ensemble des frais perçus par les banques pour la gestion d’un compte courant. Ces sommes sont valables pour les comptes qui sont à découvert ou non.

L’historique du terme agio est un dérivé du verbe italien « aggiungere » qui veut dire ajouter, joindre ou augmenter. Au 16e siècle est apparu le verbe agioter ainsi que les noms agiotage et agioteur. Le terme agiotage représente le principe fondateur de l’économie bancaire, car, celui-ci indique la différence de valeur entre l’argent courant et le montant inscrit à la banque.

Calcul des agios

Le calcul des agios prend en compte deux paramètres :

  • Le taux d’intérêt annuel appliqué au montant débiteur
  • La durée du découvert

Cette somme prélevée par les banques chez les clients titulaires de compte inclut également les frais et commissions dont la facturation n’est pas liée à une position débitrice.

Si les agios désignent de manière stricte, les frais bancaires liés aux comptes débiteurs ou non, ce terme désigne uniquement les frais liés au découvert. Certaines personnes considèrent les agios comme les seuls intérêts débiteurs.

Tout savoir sur les agios et endettement Vocabulaires liés aux agios

Pour comprendre le principe des agios, il faut connaître certains termes techniques relatifs aux vocabulaires financiers. Ces expressions clés permettent de mieux cerner le mot agios :

  • Arrêter de compte : est une opération déterminant périodiquement la position d’un compte. Cette démarche indique la solde créditrice du compte en banque du client ou la somme qu’il doit à sa banque.
  • Commission d’intervention : anciennement appelée frais de décision ou de forçage, il s’agit d’une somme perçue par les banques à chaque fois qu’un client doit effectuer une intervention sur son compte. Le montant des frais est fixe et le nombre de commissions facturées peut être limité.
  • Convention de compte représente un contrat écrit liant une banque et ses clients. La signature de cette convention à l’ouverture d’un compte permet de connaître les conditions dans lesquelles fonctionne le compte. Le montant et la durée d’une éventuelle autorisation de découvert y sont mentionnés.
  • Découvert : terme désignant la position débitrice d’un compte, cette situation peut également se nommer facilité de caisse ou ouverture de crédit.
  • Échelle de valeurs ou échelle d’intérêts : sert à évaluer les agios d’un compte
  • Intérêts débiteurs : somme due à la banque en cas de solde débiteur et dont le calcul tient compte des dates de valeur.
  • Récapitulatif annuel de frais : document transmis chaque année aux titulaires de compte dont l’utilité récapitule les divers frais facturés par les banques
  • Ticket d’agios : facturation mensuelle ou trimestrielle calculant les intérêts débiteurs ainsi que d’autres frais comme la commission de dépassement / de mouvements ainsi que les frais de tenue de compte.

Endettement, définition

La dette est un échange asynchrone entre deux entités. Pour éviter de se retrouver régulièrement à découvert, il est important d’évaluer la capacité de financement avant de souscrire une offre de crédit. Utilisez une calculette de capacité d’emprunt pour connaître les sommes que l’on peut rembourser.

Rachat de prêts : solution pour limiter les risques d’endettements

Les consommateurs endettés peuvent augmenter leur pouvoir d’achat en procédant à un rachat de crédits appelé également regroupement de crédits. Cette offre est accessible dans certains organismes bancaires.

Comme pour la souscription d’un crédit, il est important de se servir d’un simulateur pour évaluer l’offre de restructuration de crédits qui convient à la situation financière.